Cette formation est constituée de musiciens d’un niveau allant de la 3ème à la 5ème année de pratique instrumentale. Ils sont issus du Conservatoire Arthur Honegger du Havre.

 

Depuis septembre 2012, l’orchestre d’harmonie Junior du Havre est placé sous la direction de Claude Lherminier.

Une très bonne note pour l’orchestre d’harmonie cadet du Havre

Publié le 11/06/2015 á 22H10 sur Paris Normandie

Musique. L’Amicale des orchestres d’harmonie de la ville a félicité l’orchestre d’harmonie cadet pour ses bons résultats.

Une très bonne note pour l’orchestre d’harmonie cadet du Havre
Les jeunes musiciens réunis devant le conservatoire
1/1






Lors d’une réception au conservatoire Arthur-Honegger, l’Amicale des orchestres d’harmonie de la Ville du Havre et de ses formations dérivées (AOH) a félicité l’orchestre d’harmonie cadet et son chef, Claude Lherminier, pour leur superbe prestation le 24 mai dernier à Bourgtheroulde (Eure) au concours national des orchestres d’harmonie.

Les cinquante-cinq musiciens de l’orchestre s’étaient en effet classés premiers en 3e division avec une note de 19 sur 20 et une mention très bien. Quant à Claude Lherminier, il avait obtenu un accessit de direction mention très bien. L’orchestre, composé de jeunes de 8 à 14 ans accompagnés de quelques adultes de même niveau musical, avait interprété Odyssea de François Rousselot (morceau imposé), ainsi que Farcana de Lorenzo Puscedddu et The Sword In The Stone de Bert Appermont (morceaux au choix). Précisons qu’il avait obtenu 19 sur 20, non seulement comme note générale, mais aussi pour chacune des trois œuvres.

C’est en présence de nombreux parents que le président de l’AOH a pris la parole. Il a d’abord souligné que c’était le meilleur résultat, après la note de 18 et demi l’an dernier par l’orchestre senior, obtenue à ce jour dans les concours nationaux par un orchestre d’harmonie de la Ville.

Dominique Gaffé exprimait ensuite des remerciements à la Ville, au conservatoire, aux enfants, ainsi qu’au partenaire All Music, représenté par son directeur Olivier Chaillot.